Rhinoplastie fermée ou ouverte ?

RHINOPLASTIE FERMÉE ET OUVERTE

Selon la technique utilisée par le chirurgien, on parle de rhinoplastie « fermée » ou « ouverte ».

La rhinoplastie fermée est indiquée pour les nez présentant de petits défauts, en particulier à l’extrémité, ou ne présentant pas de grandes déviations de la pyramide nasale. Cette technique consiste à faire toutes les incisions à l’intérieur du nez. Le chirurgien opère à l’aide d’une lumière frontale et toutes les modifications de la pyramide nasale se font par les narines. Cette technique est particulièrement difficile et n’est utilisée que par des chirurgiens très expérimentés.

La rhinoplastie ouverte est utilisée pour corriger les défauts majeurs de la pointe tels que les asymétries, la pointe bulbeuse, le nez « pinocchio », le nez « pincé », la pointe bifide, dévié, rétracté, etc. ou pour corriger les résultats de fente labio-palatine, de rhinoplastie secondaire ou post traumatique. Cette technique implique, en plus des incisions pratiquées dans la rhinoplastie « fermée », une incision sur la columelle (c’est-à-dire à la base de la pyramide nasale). Même cette technique, si elle est bien exécutée, ne laisse aucune cicatrice visible. La rhinoplastie « ouverte » est plus facile à réaliser car elle permet au chirurgien de voir directement les défauts des structures ostéo-cartilagineuses à corriger.

Si le patient présente une amplitude excessive des narines, une méthode chirurgicale supplémentaire peut être associée à une rhinoplastie fermée ou ouverte, qui réduit la taille et la forme des narines au moyen d’incisions longitudinales ou transversales faites à la base du nez. Puisqu’il n’existe pas de technique unique pour tous les types de chirurgie, un bon chirurgien devrait savoir et savoir comment exécuter les deux techniques selon le défaut que vous voulez corriger. La rhinoplastie peut également être pratiquée seule ou en combinaison avec une chirurgie fonctionnelle du nez (rhinoseptoplastie, polypes nasaux et chirurgie des turbinats).

Sites Internet à découvrir :

Rhinoplastie Ethnique ?

RHINOPLASTIE PRIMAIRE, SECONDAIRE ET ETHNIQUE

Selon la chronologie de l’intervention, l’ethnicité du patient et la technique utilisée, la rhinoplastie est dite primaire ou secondaire, ethnique, fermée ou ouverte. La rhinoplastie est définie comme primaire lorsqu’elle est réalisée pour la première fois pour corriger des imperfections congénitales ou acquises. La rhinoplastie secondaire, en revanche, vise à éliminer les défauts qui n’ont pu être corrigés lors de la première intervention ou qui ont été causés par une rhinoplastie antérieure. Parfois, certains patients doivent subir d’autres interventions chirurgicales (rhinoplastie tertiaire, quaternaire, etc.) en raison de l’importance du traumatisme subi ou de la gravité de la malformation dont ils sont atteints (fente labiale et palatine, etc.). La rhinoplastie ethnique n’est destinée qu’aux patients d’origine asiatique ou afro-américaine qui souhaitent obtenir une modification (dite « occidentalisation ») de leurs traits. La rhinoplastie ethnique est une chirurgie esthétique particulièrement complexe car les patients d’origine asiatique et afro-américaine présentent des caractéristiques de peau, de tissu sous-cutané, de conformation et de consistance des structures ostéo-cartilagineuses différentes de celles des patients d’origine caucasienne.

Sites Internet à découvrir :