La voyance se développe en France

La clairvoyance en tant que capacité est un don qui n’existe pas chez tout être humain. La clairvoyance est surtout découverte dans l’enfance et n’est souvent pas prise au sérieux par les gens de l’extérieur. Ce n’est qu’après que la personne voyante a fait des déclarations claires et précises à plusieurs reprises qu’elle est respectée en tant que voyante. La formation de cette capacité ne dépend pas de choses extérieures, mais a son origine déjà dans l’enfance, guidée par l’imagination et la conscience dans le cœur. Le souhait naît dans le cœur et atteint ensuite la conscience et la réalisation. Par l’auto-alignement et l’entraînement, la personne voyante prend le chemin facile et rapide vers sa propre force. L’expression de ce « pouvoir magique » est constamment développée et perfectionnée au fil du temps. Nos clairvoyants incluent des aides supplémentaires et d’autres méthodes spirituelles pour la clairvoyance. Cela inclut la lecture de cartes, le pendule, la boule de cristal, l’astrologie et divers oracles. Ceci permet de traiter encore mieux les informations vues. La clairvoyance en regardant une surface réfléchissante s’appelle la cristallomanie. Une boule de cristal est habituellement utilisée à cette fin. Pratiquement toutes les surfaces réfléchissantes peuvent être utilisées pour la voyance, comme l’eau, le verre, le métal poli ou les pierres précieuses. Nostradamus, par exemple, a vu une grande partie de ses prophéties à travers une boule de cristal. Il a prédit la défaite de Napoléon à Waterloo, la Révolution française et bien d’autres événements historiques.

Sites Internet à découvrir :

Voyance Anges Gardiens

 

C’est quoi l’Astrologie ?

Le Zodiaque – Astrologie solaire et sidérale

 

Le zodiaque, du grec « roue des animaux », mais aussi « cycle de la vie », est une bande circulaire imaginaire parallèle à l’équateur avec une circonférence de 360 degrés et une amplitude de 17.

L’écliptique solaire, la ligne circulaire qui représente le chemin apparent du soleil, le traverse ; toutes les planètes, observées depuis la terre, se déplacent dans cette bande.

Les 12 signes du zodiaque sont les sections dans lesquelles le zodiaque est divisé, chacun mesurant 30 degrés et devant leur nom à une Constellation.

Le Bélier est le premier signe du zodiaque qui, en Occident, coïncide avec l’équinoxe du printemps du 21 mars.

En réalité, d’un point de vue astronomique, en raison de la rotation de l’axe de la Terre, phénomène connu sous le nom de « précession des équinoxes », le soleil est dans la constellation des Poissons dans l’équinoxe de printemps depuis environ 2000 ans.

Au temps des Egyptiens et des Assyriens babyloniens, de 2000 av. J.-C. jusqu’à la naissance du Christ, le Soleil était en fait dans la constellation du Bélier entre le 21 mars et le 21 avril.

Tout comme Mithras, une divinité indo-iranienne, a tué le Taureau il y a 4000 ans, le Christ a mis fin, il y a 2000 ans, à l’ancienne ère du Bélier en inaugurant l’ère des Poissons. Dans quelques centaines d’années, le 21 mars tombera dans la constellation du Verseau, inaugurant le fameux Nouvel Âge que nous attendons tous (ou presque).

La coïncidence de l’équinoxe de printemps avec le signe du Bélier est restée inchangée dans l’astrologie occidentale, peut-être en raison de la perte des connaissances astronomiques, bien qu’entre-temps la période de transit du Soleil dans les constellations ait progressivement changé vers 30 degrés, ou un mois.

L’Horoscope védique, au contraire, a conservé la connaissance astronomique ancienne et a toujours considéré la correspondance effective entre le Soleil et les Constellations, en remontant les positions planétaires dans les signes d’une vingtaine de degrés, pour cette raison il est appelé sidéral, alors que l’horoscope occidental, basé sur la simple correspondance entre les signes et les saisons, est appelé solaire ou tropical.

De plus, si en astrologie occidentale c’est la position du Soleil, symbole de l’ego et de la personnalité, qui définit l’appartenance à un signe du zodiaque, en astrologie védique c’est la position de la Lune, symbole des qualités du cœur et de l’âme.

Il pourrait être déconcertant pour une personne née fin mars et donc convaincue d’appartenir au signe du Bélier, de découvrir qu’en réalité son Soleil est dans la constellation des Poissons. Et si sa Lune était en Taureau, dans l’Horoscope védique, ce serait son signe.

Beaucoup de détracteurs tentent d’invalider la validité de l’astrologie sur la base de ces raisons et d’autres, telles que l’étendue différente des constellations et donc la durée différente du passage du soleil, mais encore une fois avec sagesse et ouverture d’esprit, il est possible de surmonter toute contradiction apparente entre la connaissance orientale et occidentale, la considérant complémentaire.

L’astrologie occidentale, centrée sur la relation terre-soleil-planète, fournira des indications utiles sur la structure psychologique de l’individu et sur la résolution et l’intégration possibles des conflits, tandis que l’astrologie sidérale centrée sur la relation entre le système solaire, les étoiles fixes et la galaxie elle-même sera plus appropriée pour nous renseigner sur la structure de notre âme et sur le sens évolutionnaire de notre incarnation actuelle.

L’Astrologie archétypique que nous proposons à La Cité de la Lumière vise à tirer le meilleur parti des connaissances de l’astrologie solaire et sidérale, car c’est aussi une façon de pratiquer le Reiki, qui consiste à unir tout ce qui semble séparé.

En savoir plus :

Une séance d’Astrologie ?

Home