Marseille là pour vous !

Il y a tellement à découvrir sur Marseille ! Les professionnels de divers corps de métiers créent les villes nous le pensons fortement. C’est pour cela que nous avons mis en avant ce site Internet avec une vocation de journaliste de terrain allant chercher les professionnels intéressants à découvrir hommes ou femmes.

Histoire de Marseille ?

Située sur la côte est de la large mer du même nom (Méditerranée), au pied de certaines collines (Chaîne de l’Etoile), Marseille est l’une des villes les plus peuplées de France et son port le plus actif, débouché maritime naturel d’un vaste pays comprenant les vallées du Rhône et de la Saône, partie du Massif Central et le bassin supérieur de la Seine, ainsi qu’un point de jonction des communications routière, ferroviaire et aérienne. Surtout depuis le XIXe siècle, la ville s’est étendue de la vieille ville de Porto Vecchio aux collines environnantes et le long de la côte. L’expansion s’est intensifiée après la Seconde Guerre mondiale. La Cité Radieuse de Le Corbusier a été construite entre 1947 et 1952 sur le boulevard Michelet et se compose d’un grand immeuble de 17 étages avec appartements, commerces, jardins d’enfants et installations sportives. Par la suite, la ville, l’une des plus multiraciales du pays, avec des immigrants provenant principalement des anciennes colonies françaises et d’Italie, s’est encore agrandie, constituant une seule grande agglomération avec les communes voisines. Marseille est une ville touristique et balnéaire animée, siège universitaire et capitale européenne de la culture en 2013. La ville a vu naître le peintre Honoré Daumier (1808-1879), le dramaturge Edmond Rostand (1868-1918), l’acteur Fernandel (1903-1971) et l’écrivain Jean-Claude Izzo (1945-2000).

La ville a été fondée sous le nom de Massalia par les Focesi (600 av. J.-C.), devenant rapidement l’un des principaux ports de la Méditerranée. Elle s’est heurtée aux Étrusques et aux Carthaginois, établissant des alliances avec Rome depuis le IVe siècle, la soutenant pendant les Guerres Puniques. Après avoir combattu avec Pompée pendant la guerre civile, elle fut conquise en 49 av. J.-C. par Jules César, qui connut ensuite une longue période de déclin. Devenue un centre de diffusion du monachisme, la ville a recommencé à s’élever vers le IIIe siècle, surmontant les invasions wisigothes et ostrogothes sans dommages graves. Sous les Mérovingiens et les Carolingiens, elle maintient une certaine autonomie et des relations commerciales avec le Moyen-Orient, interrompues au VIIe siècle à la suite de l’expansion des Arabes en Méditerranée. Plongé dans une crise grave, il a été inclus dans le comté de Provence (X siècle). Le début des Croisades à la fin du XIe siècle a créé les conditions de la reprise de la ville, qui est redevenue l’un des principaux pôles commerciaux de la Méditerranée. Soumise par Charles d’Anjou entre 1252 et 1256, elle fut ensuite impliquée dans les différends entre les Angevins et les Aragonais, par qui elle fit détruire sa flotte en 1284. Une nouvelle période de déclin s’ouvre alors pour Marseille. En 1481, avec l’union du Duché de Provence à la France, Marseille devient une ville royale, alternant périodes de prospérité et autres périodes de crise. Il a gardé des magistrats spéciaux pour trafic et a tenté de s’opposer avec des armes (1650 et 1660) à la suppression de l’autonomie administrative et juridictionnelle. En 1699, cependant, elle a le statut de port franc, ce qui donne un nouvel élan au commerce. Favorable à la révolution (c’est grâce à un bataillon de Marseillaise qu’en 1792 la marche militaire destinée à devenir, avec le nom de Marseillaise, l’hymne français diffusé à Paris), se range du côté des Girondins, victimes des violences de la terreur. Au XIXe siècle, la politique coloniale, le développement ferroviaire de l’arrière-pays et la coupe du canal de Suez favorisent le développement de la ville, qui devient le premier port français. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville fut occupée par les Allemands de novembre 1942 à août 1944 et fut soumise à des bombardements massifs. Profondément transformée par les travaux de reconstruction, elle a subi par la suite les effets de la perte de territoires coloniaux français et surtout de l’Algérie, avec laquelle elle avait un commerce lucratif, et a accueilli des dizaines de milliers de rapatriés d’Afrique du Nord.

Les métiers esthétiques ?

Omniprésents de partout. Les hommes et les femmes en sont clients autant dans des domaines comme les extensions de cheveux ou encore la chirurgie esthétique.